Get Adobe Flash player

Connexion AMAP

Les évènements météorologiques des derniers mois mettent à mal les efforts des producteurs pour mener leurs cultures correctement. Un grand nombre de fermes s'en trouvent fortement fragilisées, la culture des légumes d'hiver est incertaine et la viabilité des exploitations parfois remise en question. Arboriculture, élevage, céréales, apiculture ; cette année, toutes les productions sont impactées avec des conséquences à venir plus ou moins importantes. Le dialogue et le soutien des AMAP est encore ici essentiel, pour préserver le modèle d'agriculture locale et solidaire que nous défendons.

Dans certaines AMAP, les maraîchers peinent déjà à remplir leurs paniers, à une période à laquelle habituellement les légumes abondent. Cette situation n’est pas simple, car elle est susceptible d’entraîner à la fois des incompréhensions chez les amapien-nes, des sentiments de découragement ou de véritable malaise chez les paysan-nes et une fragilisation des liens au sein des AMAP.

Si ces situations sont compliquées à gérer, il nous paraît essentiel de rappeler que la solidarité est au cœur du projet des AMAP. Le soutien aux producteurs et la participation à la pérennisation des fermes sont deux piliers qui font que nous sommes plus qu'un simple circuit de distribution.

Texte de référence, la charte des AMAP pose comme un des fondamentaux la prise en compte équitable des risques et aléas liés à l’activité agricole. En cela, elle invite chacun et chacune à porter une partie des conséquences de ces épisodes ravageurs.

Mais comment cela peut-ils s’appliquer concrètement ? Comment soutenir les producteurs au mieux ? Comment faire en sorte que cette situation ne soit pas mal vécue par les amapien-nes et que cela ne fragilise pas trop l’AMAP ?

Si nous n’avons malheureusement pas de réponses simples à ces questions, car chaque situation est différente, il nous paraissait important de rechercher des pistes et émettre des propositions afin qu’ensemble, paysan-nes et amapien-nes, puissent se poser les bonnes questions et faire face au mieux dans ce contexte. Nous vous adressons donc ce « kit » pour mettre en pratique le principe de solidarité au sein de vos partenariats AMAP, en espérant qu’il pourra vous être utile.

Le premier objectif de ce document est d'inviter les AMAP et paysan-nes à se questionner pour prendre en compte les situations dans leur globalité (risque de départ d'amapien-nes, conséquences financières pour des fermes fragiles, multiplicité des producteurs concernés, etc.).

Le second est d'apporter des idées pour faire vivre concrètement le principe de solidarité au sein de son AMAP, en favorisant le dialogue et la compréhension par tous de la démarche dans laquelle les AMAP s'inscrivent.

Ce dossier comporte 4 parties :

  • Informer, s'informer et décider ensemble
  • Leviers et pistes d’actions
  • Se poser les bonnes questions pour faire face à la situation
  • Etre en réseau : une force

Bien entendu, de nombreuses pistes restent à creuser, et nous vous invitons à faire part au réseau régional de vos idées, vos suggestions et vos expériences, afin d’en faire profiter un maximum d’AMAP et de paysan-nes.

--> Consultez le Guide "Des pistes pour gérer les aléas climatiques au sein des AMAP"